Les châtaigniers séculaires

Châtaigniers remarquables et chataigneraies préservées
1/3

Les premières châtaigneraies Corses datent du haut moyen âge (X siècle) mais c’est au XVI siècle que la culture de la châtaigne (la castanéïculture) va prendre tout son essor. Avec ses 31 000 hectares de châtaigneraie, la Corse se situe au premier rang des régions castanéicoles françaises. Elle s’étage entre 400 et 1200 mètres d’altitude, sa zone de prédilection se situant entre 600 et 900 mètres. Les châtaigneraies sont largement réparties dans l’île. La densité moyenne est de 20 arbres/hectare, mais peut atteindre 44 arbres/hectare. Evisa fait partie des endroits de Corse où se trouvent les plus belles châtaigneraies.

Les châtaigneraies ne sont pas des forêts comme les autres : ce sont des vergers. La plantation des châtaigniers s’effectue entre novembre et avril. Le châtaignier est aussi un symbole culturel : il fut « l’arbre à pain », « l’arbre de vie » pour de nombreuses générations insulaires. Attaqué au début du XXème siècle par la maladie, coupé et transformé en extraits tannants, cet arbre magnifique était tombé dans un oubli presque complet, une infime quantité seulement de ses fruits étant ramassés, la plus grande partie n’étant utilisée que pour un élevage extensif des porcs. Aujourd'hui elle fait l'objet de toutes les attentions et de fortes mesures de protections ont été engagées pour la préserver et la valoriser.

ACTUALITÉ :

Vous rencontrerez ce châtaignier séculaire lors de votre balade sur le chemin des châtaigniers.

  • Black Google+ Icon
  • Twitter Basic Black
  • Facebook Basic Black