Le village

Le village d'Evisa Evisa est situé dans la vallée des Deux Sevi, entre le golfe de Porto et le col de Vergio, au cœur d’une somptueuse châtaigneraie et au pied de la très prisée forêt d’Aitone. Le village surplombe le sentier réputé de la Spelunca et les rivières d’Aitone et de la Tavulella attirant chaque année des milliers de visiteurs. Les sentiers de randonnées proches du village, qui constituent pour certains des étapes du GR20, sont accessible par deux routes différentes (D70, D84) et se situent à 1h15 d’Ajaccio, à 1h30 de Corte et à 25 mn de Porto et de Sagone. Des cars rejoignent le village toute l’année, passant par le col de Vergio, le col de Sevi ou Porto et proposent un parcours de découverte des paysages les plus fameux de la région.

Un village au style typique

Un paese tipicu

Le paysage d'Evisa est reflet des formes d'occupation des sols, durant ces derniers siècles. C'est la combinaison d'un héritage culturel et le miroir des pratiques modernes. Les maisons du village conservent un style local avec quelques constructions singulières du XIXe siècle.

 

Fontaines et fours nous rappellent aujourd'hui les modes de vie passés et la vie communautaire. L'empreinte de l'époque génoise dans ces paysages naturels fortement accidentés est toujours visible le long des principaux axes de communication.

Un habitat groupé,

Caractéristique des villages Corses

Les constructions en granite peuvent être en rez-de-chaussée ou à plusieurs niveaux, ordonnancées par des ruelles étroites. Il en existe de très anciennes qui conservent une architecture modeste.  Vous distinguerez cependant eux constructions originales, le "château" et la villa Marcel qui témoignent du passage d’illustres personnages. 

 

Le bâti ancien se caractérise par l’unicité des matériaux (granite, tuile creuse), la simplicité des volumes, la sobriété de traitement des façades. La structure des maisons comporte généralement un rez-de-chaussée surélevé et un étage en soubassement sous le même toit pour les parties agricoles. 

Les murs en pierres sèches

Antichi muri in petra

Ils délimitent parfaitement la structure foncière de la propriété privée (châtaigniers, vergers, jardins …) et la structure collective des chemins de servitude permettant l'accès à l'ensemble des propriétés.

Cette construction paysanne par excellence et typique de la Méditerranée est une technique vernaculaire encore appréciée et viable qui trouve sa contribution dans l'émergence des styles de vie indissociables du paysage. Le sens esthétique ne manque pas !  Les caractéristiques intrinsèques ont favorisé les systèmes d'irrigation, les cultures en terrasse et des habitudes pastorales.  La plupart des murs ont un passé réel de plus de 150 ans issus des modes de vie adoptés par la société rurale depuis ses origines

funtana capu supranu-source de Caracuto_
Eglise St Martin Evisa.jpg

ARTICLES

Eglise Saint Martin

La piève et son église

Erigée en église paroissiale au début du 17e siècle, elle est l'objet, au cours des siècles, de nombreuses réfections et d'importants remaniements. Trois campagnes principales de travaux ont contribué à lui donner sa physionomie actuelle : complétée, entre 1702 et 1708, par deux chapelles latérales fondées par les confréries de pénitents et du Rosaire, agrandie en 1833, conformément aux plans dressés par l'architecte Albertini, elle est à nouveau remaniée en 1882 selon les plans et sous la direction de l'agent cantonal Franchi.

Saint Antoine

de Padoue ​​

Classé au patrimoine

Cette très belle statue de procession en bois peinte en polychrome et œuvre naïve d’un artisan local est daté de la deuxième moitié du 17ème siècle. Le saint est vêtu de la bure franciscaine, serrée par le cordon à 7 nœuds, un livre est ouvert à ses pieds. Autrefois il tenait un lis dans sa main gauche, aujourd’hui cet attribut à disparu. C'est un élément majeur du patrimoine Evisien.

La fontaine  ​​

Di capu supranu

En plein cœur du village la majestueuse fontaine en pierre de taille sert de piédestal à la colonne de granit rose sur laquelle s'érige le buste en bronze du général Fiorello Ceccaldi (Monument aux grands hommes et recensé comme œuvre d'art dans l'espace public). Souvent la proximité d'une source était la condition majeure de la mise en place d'une communauté et témoignait de leur richesse. Elle symbolise encore aujourd'hui un lieu de rencontre et d'échanges.