Visite du village, un patrimoine séculaire

Églises et patrimoine religieux, fontaines et fours qui rappellent les modes de vie passés et la vie communautaire, moulins, murets en pierres, bergeries, héritage des activités traditionnelles passées... A voir absolument l'église paroissiale Saint-Martin, au cœur du village, ainsi que la statue de procession en bois polychrome de Saint Antoine de Padoue, classée au patrimoine en 1984.
 
Partez à la découverte !

LE SENTIER DE LA POÉSIE

 

Point de départ : au cœur du village

De 20 mn à 2h00 selon le niveau de flânerie et les rencontres !

UN PARCOURS VILLAGEOIS

Au cœur du village reprend quelques textes de poètes locaux. Une journée culturelle dédiée à Minicale est en cours de réflexion par la commune. En parcourant les ruelles du village, vous découvrirez l'histoire de son patrimoine mais aussi une facette de la culture locale, à travers la poésie.

L'eau, omniprésente

Dans les zones de montagnes, les villages s'implantaient entre autres au plus près des fontaines et sources, nécessaires à la vie quotidienne et notamment à la polyculture familiale. A Evisa, les fontaines sont au cœur du village résultant de travaux divers pour améliorer la vie quotidienne au XIXe siècle.

LE PATRIMOINE RELIGIEUX

 
village Evisa sentier.png
Vitrail de l'église Saint Martin
Vitrail de l'église Saint Martin
Fresques église Saint Martin
Fresques église Saint Martin
Le Christ Roi
Le Christ Roi
Notre dame des neiges
Notre dame des neiges

L'ÉGLISE PAROISSIALE

SAINT MARTIN

Historique : Elevée dans la première moitié du 16e siècle à proximité des habitations éloignées de l'église paroissiale Saint-Cyprien, l'église Saint-Martin est, en 1589, en mauvais état et trop petite pour contenir les 35 feux composant le village, comme le fait apparaître le rapport du visiteur apostolique, Monseigneur Mascardi.

Description : Edifice de plan allongé à chevet plat, formé d'une nef à vaisseau central voûté en berceau à lunettes et à chapelles latérales voûtées en berceau plein-cintre. Chœur également voûté en berceau plein-cintre. Arc triomphal orné de la représentation peinte de la Cène. Tour-clocher, à la chambre des cloches à baies libres, sommée d'un pyramidion.

 

Elle contient un mobilier remarquable : deux calices en argent repoussé, orfèvrerie génoise du 17e siècle, un tableau d'autel du 18e siècle, ornant le retable de la chapelle du rosaire et représentant la vierge Marie et l'Enfant Jésus sur ses genoux.

LE CHRIST ROI

Vous découvrirez les statues monumentales du Christ-Roi au col de Verghio et de Notre-Dame-des-neiges dans la forêt d'Aitone, qui nous montrent que ce dévouement est encore très présent aujourd'hui... La statue du Christ en granit rose, mesure 6 mètre de haut, se dresse au col de Vergio depuis 1984, limite entre la Corse du Sud et la Haute Corse. Cette statue fait partie du patrimoine culturel religieux d’Evisa comme la statue de Notre Dames des Neiges de l’Eglise Saint Martin.

NOTRE DAME DES NEIGES

"A Madonna di e nevi" est représentée par une statue élevée dans la magique forêt d'Aïtone au col de Vergio, le plus haut col routier de Corse.  Elle connaît un pèlerinage annuel au début du mois d'août, la commémoration du signe de Notre Dame des Neiges se trouve à l'origine de toute la doctrine catholique et de la dévotion de l'Église catholique à l'égard de Marie, Mère de Dieu. Autour de ‘’Notre-Dame-des-Neiges’’, s’étend tout un secteur d’affleurement rocheux pa􏰀né et superbe d'une haute qualité géologique.

Oeuvres majeures en église Saint Martin

 

Son décor peint exécuté par le peintre Jean-Noël Coppolani, dans le 3eme quart du 19e siècle, a disparu. La représentation de la Cène ornant l'arc triomphal a été réalisée dans le 2e quart du 20e siècle par le peintre russe Jean Choupik. Le décor néoclassique et les médaillons de la voûte, œuvre du peintre russe Nicolas Ivanoff, ont été entièrement repris en 1971 par le peintre Raymond Rifflard. Le clocher a été construit de 1847 à 1856. Les cloches ont été exécutées en 1889 par le fondeur de cloches Ferdinand Farnier.

LA VIE QUOTIDIENNE DANS LE VILLAGE

 
Séchoir à châtaignes
Séchoir à châtaignes
produits locaux
produits locaux
Statue de Minicale
Statue de Minicale
Vie quotidienne
Vie quotidienne

LES FOURS

 "i forni"

Fours et séchoirs sont à découvrir en vous promenant dans le village. Au cœur de chaque quartier, il existait des fours collectifs ou appartenant à des familles. Ils servaient à la fabrication du pain et gâteaux mais aussi au séchage des châtaignes après leur décorticage minutieux.

LE BOIS DE CHÂTAIGNIER

Le bois du châtaignier est un bois blanc jaune, certaine fois un peu rosé et qui noircit avec le temps. Il a toujours été utilisé comme matériaux de construction car très robuste et imputrescible pour les charpentes, les escaliers, les parquets, les meubles et bien d’autres choses.

LES SÉCHOIRS

Des séchoirs à châtaignes sont disséminés dans les communes de montagne comme Evisa, Ota, Cristinacce… Le séchage des châtaignes s’obtient grâce à la chaleur d’un feu de bois. Dans le cadre d’un projet du sentier du châtaignier à Evisa, la réhabilitation de certain séchoir a été réalisée. 

L’économie castanéicole a été l’un des piliers de l’économie insulaire et a vu son apogée fin du XIXème siècle. 

PointAccueil_440x220.jpg

Point d'accueil touristique

Au centre du village

+33(0)4 95 50 06 87

contact@evisa.fr

Point d'accueil touristique-Evisa-Corse-EBP-c 171.jpg